VIH SIDA : QU'ATTEND ON DU SECTEUR PRIVE ?

 

PhotoAishaPetit

par Dr Aissatou Conte, specialiste VIH Sida en milieu professionnel

et formatrice Solve

Un principe fondamental de lutte contre le VIH/Sida a été mis en place dans tous les pays inscrits dans cette dynamique de réponse. Il s’agit du principe des « three ones » qui demande que les réponses pays soient axées autour d’une seule coordination nationale, d’un plan unique de lutte contre le Sida et d’un plan unique de suivi évaluation. Le Plan stratégique national de lutte contre le VIH/Sida 2007-2011 du Sénégal est actuellement disponible. La réponse du Secteur privé y a été intégrée, pour permettre d’atteindre, à partir d’un objectif stratégique qui est celui de renforcer la prévention de la transmission du VIH, des objectifs généraux qui sont les suivants :

- Maintenir la prévalence du VIH à moins de 2% ;

- Promouvoir l’accès universel aux services de prévention, de soins et de traitement du VIH ;

- Améliorer la prise en charge socio-économique des Personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et des Orphelins et Enfants rendus vulnérables au VIH (OEV).

Cela se fera, pour le Secteur privé, par la prévention de la transmission du VIH/Sida, la prise en charge globale des PVVIH et des OEV, la promotion d’un environnement socio-économique politique et éthique favorable à la réponse au Sida, le renforcement de la coordination et de la gestion.

*S’agissant de la prévention de la transmission du VIH/Sida, elle pourra se faire sous forme de :

-Elaboration et mise en œuvre des plans de communication suivant les orientations de la stratégie de communication pour le changement de comportement ;

-Réduction des comportements et des pratiques à risque de transmission sexuelle du VIH ;

-Renforcement de la prise en charge médicale des Infections sexuellement transmissibles (IST) dans les services médicaux ;

-Assurance de la sécurité des actes médicaux, biomédicaux et des expositions accidentelles aux liquides biologiques ;

-Renforcement de l’accès aux services de conseil et dépistage volontaire du VIH ;

-Accélération de la couverture et de l’accès aux services de Prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME).

 

*S’agissant de la prise en charge globale des PVVIH et des OEV, elle se fera sous forme de :

-Renforcement de la prise en charge médicale des PVVIH ;

-Amélioration de la couverture de la prise en charge psychosociale et communautaire des PVVIH ;

-Elargissement de la couverture de la prise en charge des OEV.

*S’agissant de la promotion de la promotion d’un environnement socio économique politique et éthique favorable à la réponse au VIH, elle se fera sous forme de :

-Renforcement du leadership national et local dans la lutte contre le VIH/Sida ;

-Lutte contre la stigmatisation et la discrimination des PVVIH et des groupes vulnérables ;

-Renforcement des capacités de réponse des principaux secteurs de développement ;

*S’agissant du renforcement de la coordination et de la gestion, il faudra renforcer la coordination nationale, sectorielle et régionale de la réponse au VIH. Les possibilités d’intervention du Secteur privé du Sénégal dans la réponse nationale à la pandémie du VIH/Sida sont divers et variés. Elles peuvent largement contribuer à l’atteinte des objectifs stratégiques nationaux d’ici 2011 et également de ceux du Millénaire pour le développement (OMD) d’ici 2015.

ALLEZ VOUS PASSER A L’ACTION ?